Améliorez votre jeu en flanc : Tome 2 PDF

Napoléon à la bataille d’Austerlitz par François Gérard. Outre son importance améliorez votre jeu en flanc : Tome 2 PDF, cette bataille, ainsi que la campagne qui l’a précédée, menant la Grande Armée de Boulogne-sur-Mer jusqu’à Austerlitz, est considérée comme le chef-d’œuvre tactique de Napoléon Bonaparte.


Elle est encore de nos jours enseignée dans de nombreuses écoles militaires. Article détaillé : Ordre de bataille des armées russes et autrichiennes ayant participé à la bataille d’Austerlitz. Article détaillé : Ordre de bataille des unités françaises ayant participé à la bataille d’Austerlitz. En mars 1802, la France et l’Angleterre, affaiblies par dix ans de guerre, signent à Amiens un traité de paix. Mais devant l’impréparation de ses troupes et la puissante flotte anglaise croisant dans le pas de Calais, il préféra alors mener la campagne d’Égypte. Pendant un an, ce qui devint ainsi la Grande Armée s’équipe, s’entraîne, forme ses conscrits encadrés d’officiers compétents.

Les Britanniques sont certes maîtres des mers, mais leur armée de terre manque d’importance. Le 4 juillet, la Russie et l’Autriche signent une convention de guerre où les Russes s’engagent à fournir 140 000 hommes pour appuyer 100 000 Autrichiens en passe d’envahir la Bavière. Les Anglais, eux, financent la coalition, en versant à leurs alliés 1 250 000 livres pour 100 000 hommes mis en campagne. La Capitulation du général Mack et le défilé des troupes autrichiennes devant Napoléon, par Charles Thévenin.

Le 29 août, 150 000 fantassins, 40 000 cavaliers et 350 canons déferlent du littoral pour gagner l’Allemagne avec une étonnante précision : chaque unité de la Grande Armée a un itinéraire et des lieux d’étapes précis à respecter. Rhin en direction de la Bavière envahie. Même si Napoléon a vaincu une première fois les Autrichiens, il est loin d’avoir vaincu l’ensemble des forces de la coalition : Napoléon poursuit l’armée russe de Koutouzov. Au fur et à mesure que celui-ci bat en retraite, il ne cesse de se renforcer tandis que la Grande Armée se dilue, à 1 000 km de ses bases. Le lendemain de la capitulation d’Ulm survient le désastre naval de Trafalgar, mais Napoléon n’apprend cette nouvelle que le 1er novembre.

Napoléon ordonne à Murat de prendre Vienne, l’accusant d’avoir laissé Mortier seul et de ne pas avoir contre-attaqué les Russes, tandis que Bernadotte franchit difficilement le Danube à cause d’une subite crue du fleuve. Les deux lieutenants de Napoléon parviennent alors à s’emparer du pont de bois de la ville en affirmant à l’officier chargé de le faire sauter qu’un armistice a été signé entre Napoléon et François II. Aussitôt, Bessières et Soult franchissent le fleuve. Moravie, où il opère sa jonction le 19 novembre avec la 2e armée russe du général Buxhowden et le corps autrichien du prince de Liechtenstein.

Ce piège consiste à faire croire à l’ennemi que les forces de Napoléon Ier sont trop faibles pour vaincre. Le champ de bataille d’Austerlitz est un vaste rectangle de huit kilomètres sur douze. Il est délimité au nord par la route Olmütz-Brünn et à l’ouest par la route Vienne-Brünn. Au sud, des étangs gelés ferment le champ de bataille. V, le plateau de Pratzen est la pièce maîtresse de la zone.

La neige hivernale, encore peu épaisse, masque les dénivellations. Pendant deux jours, Napoléon étudie scrupuleusement le futur champ de bataille qu’il a choisi. Article détaillé : Ordre de bataille des unités françaises ayant participé à la bataille d’Austerlitz. Après la jonction des armées russes et autrichiennes, les Austro-Russes ont une nette supériorité numérique.