Assistance architecturale et lotissement PDF

Comment calculer la surface d’emprise au sol et surtout comment définir quelle est la surface d’emprise autorisée ? Le calcul de l’emprise au sol répond à certaines règles qui ont évoluées et montre que vous devez éviter les erreurs majeures pour être en conformité avec la loi. Qu’est-ce que l’emprise au sol ? L’emprise au sol devient une base de calcul et de seuil assistance architecturale et lotissement PDF’obligation de consulter un architecte.


Comment se calcul l’emprise au sol ? Une extension d’emprise au sol m’oblige-t-elle a faire appelle à un architecte ? Définition de l’emprise au sol ? L’emprise au sol correspond à une projection verticale de tous les éléments bâtis. Pour comprendre l’emprise au sol, il suffit de s’imaginer s’envoler au dessus de sa maison voir tout ce qui est construit. Cette notion d’emprise au sol est aisée à comprendre, pour cela il vous suffit de projeter verticalement toutes les constructions ou parties étanchées sur la parcelle. La surface représentée par la projection verticale représentera alors la surface d’emprise au sol dès lors que les éléments sont portés par des poteaux.

Ce coefficient est un chiffre ou plus généralement un pourcentage exprimé dans les PLU ou Plan Locaux d’Urbanisme. Le PLU exprime donc une limite constructive en imposant de respecter ce pourcentage. Normalement ce pourcentage d’emprise au sol est déclaré dans l’article 09 sous le titre : Emprise au sol des constructions. Ce qui est exprimé est la valeur maximale pouvant être atteinte sauf contre indication.