Concours Contrôleur des douanes – Catégorie B – Tout-en-un – Concours 2017 PDF

La douane ouvre depuis l’concours Contrôleur des douanes – Catégorie B – Tout-en-un – Concours 2017 PDF 2018, un nouveau concours dans la spécialité « traitement automatisé de l’information » : le contrôleur-programmeur des douanes et droits indirects appartient à la catégorie B de la fonction publique. En 2019, 10 places sont offertes pour le concours externe et 10 pour le concours interne. Il assure aussi la surveillance générale du système d’information. En outre, il définit les sauvegardes et participe à l’application des consignes de sécurité.


Un ouvrage complet pour réussir le concours externe de contrôleur des douanes.

Tout ce que le candidat doit savoir pour réussir son concours :
– Préadmissibilité : réponse à des questionnaires à choix multiples destinés à vérifier les connaissances des candidats dans les domaines suivants : connaissances générales, français, mathématiques et raisonnement logique.
– Admissibilité : résumé d’un texte portant sur les questions économiques et sociales ; l’une des options suivantes, au choix : mathématiques, comptabilité privée, économie, droit, géographie économique ; une épreuve facultative de langue étrangère.
– Admission : entretien avec le jury et épreuve de langue étrangère.

L’ouvrage propose :
– des plannings de révision ;
– une méthode avec les bons réflexes à adopter ;
– un cours présenté de manière synthétique ;
– de nombreux exercices d’entraînement corrigés ;
– 20 sujets d’annales corrigés (sessions 2015 et 2016).

Il est susceptible d’exercer des missions d’assistance aux utilisateurs des téléprocédures et des services en ligne offerts par la DGDDI. Formation Les lauréats du concours accomplissent un stage d’une durée d’un an. 8 mois dans les services de la direction générale des douanes et droits indirects. Titularisation A l’issue de leur année de stage, et sous réserve qu’ils aient satisfait aux divers contrôles des connaissances effectués durant cette période, les contrôleurs stagiaires sont titularisés dans le grade de contrôleur des douanes et droits indirects de deuxième classe et sont affectés dans les services.

Il sont tenus d’exercer au moins 5 ans dans leur spécialité. Perspectives d’évolution administrative Le grade de contrôleur de deuxième classe comprend 13 échelons. Le passage de l’un à l’autre s’effectue par ancienneté. Les contrôleurs peuvent accéder aux grades supérieurs par concours ou par promotion au choix, sous réserve de certaines conditions d’ancienneté de carrière. La composition de cette mission figure au verso de la présente page. QUELLE EFFICACITÉ DE L’AIDE JUSQU’À AUJOURD’HUI ?

LA DÉMOGRAPHIE, PIERRE ANGULAIRE DU DÉVELOPPEMENT : QUELLES NOUVELLES APPROCHES ? ANNEXE 4 : LA RÉFORME RELATIVE À L’ÉLIGIBILITÉ DES PRÊTS EN APD ADOPTÉE EN DÉCEMBRE 2014 AU CAD DE L’OCDE, ET SES CONSÉQUENCES. L’aide publique au développement française se trouve aujourd’hui à un moment décisif de son histoire. Cet effort interviendrait alors que le paysage de l’aide publique au développement dans le monde a profondément évolué, et à un moment où les besoins du monde en développement ont également considérablement changé. Alors que l’aide au développement a longtemps été conçue comme un simple transfert de richesse du Nord vers le Sud, il est devenu évident que rien n’est simple en matière de développement.

Dans ce contexte, l’aide publique au développement a plus que jamais un rôle à jouer, mais un rôle qui évolue continuellement, dans un paysage institutionnel de plus en plus éclaté et face à des situations de plus en plus variées et complexes. La première partie de ce rapport pose très simplement la question de la finalité de l’aide publique au développement et de son bilan au cours des dernières années. Alors que le monde évolue et que le développement progresse d’une manière globale, l’aide publique au développement doit s’adapter aux multiples évolutions qui ont lieu, parfois très rapidement. Mais il importe de ne pas lâcher la proie pour l’ombre et de ne pas perdre de vue les objectifs premiers de l’aide, qui visent à sortir de la pauvreté les pays qui en ont le plus besoin. Multiplier les objectifs, les sous-objectifs et les indicateurs peut conduire à une dispersion qu’il faut éviter.