Cours de philosophie, rédigé d’après le nouveau programme pour le baccalauréat ès-lettres PDF

En France, le doctorat est le plus élevé des quatre grades universitaires. Il correspond au grade de docteur et sa collation est attestée par un diplôme national. Le doctorat est conféré, en principe, après trois années de recherche postérieures à l’obtention du grade de master et cours de philosophie, rédigé d’après le nouveau programme pour le baccalauréat ès-lettres PDF la suite de la soutenance d’une thèse portant sur la réalisation de travaux scientifiques originaux.


Cours de philosophie, rédigé d’après le nouveau programme pour le baccalauréat ès-lettres by Eugène Géruzez. This book is a reproduction of the original book published in 1840 and may have some imperfections such as marks or hand-written notes.

La préparation du doctorat constitue le troisième cycle de l’enseignement supérieur. C’est le grade universitaire généralement nécessaire pour devenir maître de conférences ou chercheur dans un établissement public. Il n’y a au début pas de nette différence entre le titre de  docteur  et le titre de  maître , tous deux sont attribués au terme des études dans une des facultés. Le doctorat est à cette époque un titre principalement protocolaire, que ce soit dans son obtention ou dans son usage, il ne demande pas de préparation particulière si ce n’est de remplir toutes les formalités de l’époque. Paris, le candidat au doctorat doit être âgé de 35 ans, être licencié et prêtre.

Il doit défendre deux thèses le même jour : la thèse  expectative  et la  vespérie . Environ cinq ans après la licence, le doctorant en droit soutient une thèse afin d’être intronisé docteur en droit. Après l’obtention de la licence, le candidat au doctorat doit soutenir une thèse qu’on nomme la vespérie, dans lequel il discute une question de médecine qui lui est proposée par un des docteurs, le président prononce ensuite un discours et le lendemain il est fait docteur. Pour devenir docteur régent, il suffit d’avoir présidé à une thèse, on obtient alors voix délibérative aux assemblées de la faculté. Après la création de l’Université de France en 1806, le décret du 17 mars 1808 en fixe l’organisation, il conserve les doctorats en droit et en médecine et y ajoute le doctorat ès sciences, le doctorat ès lettres, et le doctorat en théologie.

Les deux thèses seront soutenues en français. D’après le décret relatif à l’organisation des jurys chargés de la collation des grades dans les établissements d’enseignement supérieur du 26 décembre 1875, le suffrage des six examinateurs du jury s’exprime par une des boules suivantes: blanche, blanche et rouge, rouge, rouge-noire, noire. Tout candidat qui n’a pas obtenu trois boules blanches ou qui a mérité deux boules noires est ajourné, deux boules rouges-noires équivalant à une boule noire. De 1810 à 1885, 742 doctorats ès lettres furent conférés, dont 548 à Paris.

De 1810 à 1852 on a compté 278 docteurs, puis de 1852 à 1869 170 nouveaux docteurs, et de 1869 à 1880 166 autres nouveaux docteurs. Il a été délivré en outre de 1809 à 1830, en vertu de l’arrêté du 23 mai 1809, 400 diplômes par collation. Le doctorat ès lettres n’a pas eu dès le début le caractère d’un doctorat fondé sur la recherche. Jusque vers 1830, les thèses ne furent guère autre chose que de courts programmes, l’un en français, l’autre en latin, pour la discussion publique, et cela sur des lieux communs de philosophie et de critique littéraire tels que l’Églogue, l’Épopée, l’existence de Dieu, etc.

La Faculté des lettres renaissante se contenta longtemps de sujets très généraux et qui ne pouvaient ni bien être exposés en quelques pages, ni utilement discutés dans une soutenance de deux heures environ. 570 entre 1841 et 1885, 350 entre 1872 et 1890. Les trois quarts furent obtenus à Paris. En 1963, on jugeait que  la préparation d’une thèse de doctorat ès sciences en chimie exige un minimum de quatre années de travail à temps plein au laboratoire.

Il n’est pas rare d’y consacrer cinq ou six ans, les thèses dont la préparation est la plus longue étant celles dans lesquelles sont mises en œuvre des techniques dont la maîtrise est la plus longue à acquérir. En 1896, le système des certificats d’études supérieures est instauré pour la licence ès sciences. En 1856, on compte 85 nouveaux docteurs en droit. Le décret du 30 avril 1898 divise le doctorat en droit en deux mentions: sciences juridiques, d’une part, et sciences politiques et économiques d’autre part. Les écoles de pharmacie préparent au titre d’État de  pharmacien supérieur  puis diplôme d’État de pharmacien. Article connexe : Formation d’ingénieurs en France. En 1923 est créé le titre d’ingénieur-docteur dont la préparation est ouverte au titulaire de certains titres d’ingénieur diplômé.