De l’amour, de la mort, de Dieu et autres bagatelles : Entretiens avec Christiane Rancé PDF

Vivre et Philosopher sous les césars, Histoire de la Rome antique, Histoire de la pensée, Saint-Augustin, Julien dit l’apostat. Célèbre pour Sa traduction de Saint-Augustin dans la Pléiade et ses travaux sur l’histoire de l’antiquité Greco-Romaine. Citation  On n’a pas le droit d’emmerder un de l’amour, de la mort, de Dieu et autres bagatelles : Entretiens avec Christiane Rancé PDF qui ne vous a rien fait. Alors qu’il n’a que six ans, sa mère meurt à 32 ans.


Allègre et profond, Lucien Jerphagnon, philosophe et historien, alterne souvenirs, anecdotes, réflexions piquantes ou sérieuses, dans le récit d’un étonnant parcours, qui l’a mené de Jankélévitch à saint Augustin. Le livre d’un sage qui, tels les anges loués par Chesterton, ne vole pas parce qu’il se prend à la légère.

«Depuis les origines jusqu’à nos jours, la vocation première de la philosophie a toujours été de promouvoir en l’homme la conscience de lui-même et du monde, afin de réaliser, en lui et autour de lui, ce que les Grecs appelaient eudaimonia et les Romains beata vita, autrement dit une vie harmonieuse parce que conforme à sa destinée, et heureuse parce qu’harmonieuse… »

Libération, il suit des études de théologie et de philosophie puis rejoint l’abbaye de Meaux. Il est ordonné prêtre le 29 juin 1950. Il enseigne alors la philosophie au grand séminaire de Meaux entre 1951 et 1961, date à laquelle il choisit de quitter les ordres. Il prend sa retraite en 1984, et Luc Ferry lui succède. Professeur émérite des universités, Lucien Jerphagnon est l’un des membres fondateurs du Centre international d’études platoniciennes et aristotéliciennes d’Athènes. Essai sur l’ipséité et sa durée vécue, Vrin, coll.

1969 : Vladimir Jankélévitch, ou de l’Effectivité. 1973, 1980, 1989 : Dictionnaires des grandes philosophies, sous la dir. 1980, 1982, 1987 : Histoire des grandes philosophies, sous la dir. 1998-2002 : Œuvres de saint Augustin, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, 3 vol.

Le pédagogue de Dieu, Gallimard, coll. 2012 : Les Armes et les mots, préface de Jean d’Ormesson, coll. 2016 : Entrevoir et vouloir : Vladimir Jankélévitch, préface de François Félix, Les Belles Lettres coll. Philippe-Jean Catinchi, Lucien Jerphagnon, un croyant qui récusait les dogmes, lemonde. Maurice Nédoncelle, Lucien Jerphagnon, De la banalité.

Revue des Sciences Religieuses, Année 1967, 41-2, pp. Paul-François Paoli, Le testament d’un érudit, lefigaro. Revue de l’histoire des religions, Année 1987, 204-3, pp. Revue Philosophique de Louvain, Année 1981, 41, pp. Jean-Louis Ezine, Lucien Jerphagnon, l’apôtre de saint Augustin est mort à 90 ans, bibliobs.

Le Figaro littéraire, 24 avril 2008. Entretiens avec Raphaël Enthoven, Radio France INA, coll. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 25 octobre 2018 à 10:33. Vivre et Philosopher sous les césars, Histoire de la Rome antique, Histoire de la pensée, Saint-Augustin, Julien dit l’apostat. Célèbre pour Sa traduction de Saint-Augustin dans la Pléiade et ses travaux sur l’histoire de l’antiquité Greco-Romaine.

Citation  On n’a pas le droit d’emmerder un lecteur qui ne vous a rien fait. Alors qu’il n’a que six ans, sa mère meurt à 32 ans. Libération, il suit des études de théologie et de philosophie puis rejoint l’abbaye de Meaux. Il est ordonné prêtre le 29 juin 1950. Il enseigne alors la philosophie au grand séminaire de Meaux entre 1951 et 1961, date à laquelle il choisit de quitter les ordres.

Il prend sa retraite en 1984, et Luc Ferry lui succède. Professeur émérite des universités, Lucien Jerphagnon est l’un des membres fondateurs du Centre international d’études platoniciennes et aristotéliciennes d’Athènes. Essai sur l’ipséité et sa durée vécue, Vrin, coll. 1969 : Vladimir Jankélévitch, ou de l’Effectivité. 1973, 1980, 1989 : Dictionnaires des grandes philosophies, sous la dir. 1980, 1982, 1987 : Histoire des grandes philosophies, sous la dir.

1998-2002 : Œuvres de saint Augustin, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, 3 vol. Le pédagogue de Dieu, Gallimard, coll. 2012 : Les Armes et les mots, préface de Jean d’Ormesson, coll. 2016 : Entrevoir et vouloir : Vladimir Jankélévitch, préface de François Félix, Les Belles Lettres coll. Philippe-Jean Catinchi, Lucien Jerphagnon, un croyant qui récusait les dogmes, lemonde. Maurice Nédoncelle, Lucien Jerphagnon, De la banalité.

Revue des Sciences Religieuses, Année 1967, 41-2, pp. Paul-François Paoli, Le testament d’un érudit, lefigaro. Revue de l’histoire des religions, Année 1987, 204-3, pp. Revue Philosophique de Louvain, Année 1981, 41, pp. Jean-Louis Ezine, Lucien Jerphagnon, l’apôtre de saint Augustin est mort à 90 ans, bibliobs.

Le Figaro littéraire, 24 avril 2008. Entretiens avec Raphaël Enthoven, Radio France INA, coll. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 25 octobre 2018 à 10:33.