Economie politique générale PDF

Proverbe du Jour : «C’est une erreur de croire nécessairement faux ce qu’on ne comprend pas. Vous pouvez aisément deviner toute l’émotion qui est mienne de me retrouver devant vous, dignes représentants du peuple, pour accomplir ce devoir républicain, conformément aux dispositions de l’article economie politique générale PDF de notre Constitution. C’est à la fois un grand honneur, un privilège et un agréable devoir pour moi, de présenter à votre auguste Assemblée, ma déclaration de politique générale.


Au-delà du rituel, je mesure toute la valeur que revêt cet exercice auquel je me prête : celui de vous présenter la feuille de route de ma contribution à la réalisation du Programme de société du Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, dont la vision est de : « Bâtir, avec le peuple, un Burkina Faso de démocratie, de progrès économique et social, de liberté et de justice ». Je voudrais de prime abord en savoir sincèrement gré au Président du Faso d’avoir placé en moi sa confiance. En acceptant cette lourde responsabilité, je prends l’engagement, en toute humilité, au nom de toute l’équipe gouvernementale, d’œuvrer à l’atteinte des objectifs qu’il a bien voulus nous assigner. Je reste convaincu qu’avec le peuple comme témoin, comme censeur et comme soutien, nous relèverons les défis en toute responsabilité. Avant toutefois de vous présenter les grandes orientations de ma politique, ma pensée va d’abord à mon prédécesseur, Monsieur Paul Kaba THIEBA, qui a accompli cette tâche avec vivacité, dévouement et passion dans un contexte particulièrement difficile. Malgré les embûches qui ont parsemé le chemin, il a engrangé d’importants acquis avec ses équipes gouvernementales. Une telle performance, sous-tendue entre autres par l’accroissement de l’investissement public, la bonne tenue de l’activité économique dans les principaux secteurs de production et l’afflux des investissements directs étrangers, notamment dans le secteur minier, a permis d’améliorer l’offre des services sociaux tels que l’accès à l’eau potable, aux soins de santé et à l’éducation.

En dépit des nombreux acquis dans la mise en œuvre du Programme de société du Président du Faso, des défis multiples alimentent les craintes et provoquent les mécontentements de certains de nos compatriotes au point de compromettre la paix et la cohésion sociale. Le constat est que les Burkinabè demeurent inquiets et insatisfaits de leur vécu quotidien pour des raisons qui tiennent principalement à la dégradation de la sécurité intérieure, à l’effritement de la cohésion sociale, à une gouvernance jugée défaillante et enfin à la portée limitée des effets et impacts de nos politiques publiques. La paix et la sécurité constituent la condition indispensable à la mise en œuvre et à la consolidation des actions de développement d’un pays. Malheureusement, depuis 2015, les actes de violence parfois extrêmes se sont répétés dans notre pays. L’accentuation des attaques terroristes sur notre territoire a été rendue possible par la conjugaison de facteurs internes et externes tels que le maillage encore insuffisant du territoire national en services de sécurité, la faible implication des populations dans les stratégies de défense et de sécurité ainsi que la porosité de nos frontières nationales. Nous devons rester stoïques et déterminés à vaincre car, j’ai la conviction que nous avons le patriotisme dans nos veines, le courage, les moyens et l’opiniâtreté nécessaires pour être à la hauteur des défis posés par le terrorisme.