Fantasmes: Nouvelles PDF

Bernard Gui présentant son ouvrage à Jean XXII. Finalement, il est nommé inquisiteur de Toulouse en 1308 et occupe cette fonction jusqu’en 1323. Médiocre théologien, il donne toute sa mesure dans ses nouvelles fonctions. Il appartient à la troisième génération d’inquisiteurs, laquelle rend à l’fantasmes: Nouvelles PDF inquisitoriale son poids et son efficacité après une période de contestations.


Ce recueil de nouvelles à saveur érotique entraîne le lecteur dans des univers variés où la description de scènes coquines favorise l’émergence d’images liées à divers fantasmes.

Il en est aussi le grand ordonnateur juridique. Il est l’auteur du premier des manuels d’Inquisition, la Practica Inquisitionis hreticae pravitatis, rédigé entre 1319 et 1323. Les sermons révèlent que le but premier de l’Inquisition est la conversion des hérétiques et non leur anéantissement. Ses promotions en tant qu’évêque lui sont octroyées par le pape Jean XXII en récompense des services rendus en tant qu’inquisiteur. Il reçoit ainsi en 1324 le modeste évêché de Lodève.

Il rédige également un arbre de la généalogie des rois des Francs. Cinq éditions furent produites entre 1313 et 1331. C’est la première fois qu’on trouve les mots  arbre  et  généalogie  dans un titre. Son corps fut transporté à Limoges et inhumé dans l’église des Prêcheurs, à gauche de l’autel.

Bernard Gui remettant son ouvrage à Jean XXII. Page enluminée de la Chronique des rois de France. Jean XXII recevant l’ouvrage de Bernard Gui. On retrouve ce personnage dans l’adaptation cinématographique du roman, le film Le Nom de la rose de Jean-Jacques Annaud, où il est interprété par le comédien américain F.

Le livre des sentences de l’inquisiteur Bernard Gui, CNRS éd. Essai sur l’imaginaire médiéval de la parenté, vol. Bernard Guenée, Entre l’Église et l’État. Agnès Dubreil-Arcin, Vies de saints, légendes de soi. Le Livre des sentences de l’inquisiteur Bernard Gui, Paris, CNRS, 2010.