Islam et littératures africaines PDF

C’est ainsi que les marchands d’esclaves arabes désignaient les habitants des régions allant du comptoir mozambicain au Cap sud-africain, islam et littératures africaines PDF  non-convertis à l’islam  dont la doctrine religieuse permettait seule le commerce. La Réunion, contrairement à d’autres pays ou régions du sud-ouest de l’océan Indien, le terme est d’un emploi courant. Il est encore chargé de cette histoire et des rapports sociaux et symboliques dont elle a été le témoin. Rose-May Nicole, Paul Mayoka, Lucette Labache, Philippe Bessière, etc.


Il est important de noter que beaucoup de Noirs utilisent le terme  cafrine  avec fierté pour désigner une jolie jeune femme d’origine africaine pour se nommer entre eux avec une certaine affection. Article CAFRE, CAFFRE du Trésor de la Langue Française informatisé. L’Ethnologie à Bordeaux, Hommage à Pierre Métais, Centre d’études et de recherches ethnologiques, Bordeaux, 1995, p. CAFRE, cafrine  du lexique figurant dans Michel Beniamino, Le français de La Réunion, EDICEF, coll. Johann Christoph Ludwig Alberti, Description physique et historique des Cafres, etc. Hendrik Pieter Nicolaas Muller, Industrie des Cafres du Sud-Est de l’Afrique.

Joaquim d’Almeida da Cunha, Breve memoria ácerca da Medicina entre os Cafres da provincia de Moçambique, etc. Rose-May Nicole, Noirs, cafres et créoles : études de la représentation du non blanc réunionnais : documents et littératures réunionnaises 1710-1980, L’Harmattan, 1996, 334 p. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 24 août 2018 à 19:26. La population des Comores, pour une grande part d’origine ethnique bantou, est essentiellement musulmane sunnite de rite chaféite. La tradition de l’accueil et de l’hospitalité.