Islande : 1/500 000 PDF

Tu peux m’envoyer cet article payant par mail ? Le Nouvel Observateur – Les islande : 1/500 000 PDF, ou contenus du site nouvelobs. Nombre de touristes étrangers ayant visité le pays. Le nombre de touristes visitant l’Islande est, depuis les années 1950, en constante augmentation.


Plus des deux tiers des touristes d’Europe centrale ou du sud viennent en été, ainsi que la moitié des touristes américains et scandinaves. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Les activités pratiquées sont assez variées. Les axes du développement envisagés passent donc par une amélioration de l’infrastructure, peu utilisable en hiver. L’Islande est une île volcanique issue de la rencontre entre le volcanisme de la dorsale océanique séparant les plaques tectoniques européenne et américaine et d’un volcanisme de point chaud. Le lac de Jökulsárlón et ses icebergs. Le climat de l’Islande lui confère un réseau hydrographique important, avec de nombreuses grandes rivières issues pour la plupart de la fonte des glaciers.

En effet, l’Islande possède de nombreux et grands glaciers, dont le Vatnajökull, plus grand glacier d’Europe. Macareux sur les falaises des îles Vestmann. Une des rares forêts islandaises à Asbyrgi. L’Islande possède une faune assez pauvre à l’exception des oiseaux et des poissons. On ne va pas en Islande pour ses forêts, car elles sont quasiment inexistantes même si la politique gouvernementale actuelle vise à reboiser, en particulier pour lutter contre l’intense et rapide érosion des sols. La région de Höfuðborgarsvæðið est en fait essentiellement Reykjavik et sa banlieue, mais inclut aussi le sud du Hvalfjörður. Un des principaux attraits de cette région est donc Reykjavik, la capitale du pays.

Mais cette région possède aussi des montagnes, visibles depuis la capitale : Esja. Ce massif culminant à 914 m présente un relief très caractéristique des montagnes islandaises : une sorte de plateau entaillée de large vallées glaciaires, avec des neiges éternelles blanchissant les plus hautes sections. Suðurnes est la région la plus densément peuplée d’Islande après la capitale. C’est un passage obligé pour la plupart des touristes, car c’est là qu’est situé l’Aéroport international de Keflavík.

Cette région est essentiellement un champ de lave recouvert de mousse, avec des ports de pêche sur ses côtes. La région de Vesturland possède de nombreux sites touristiques très variés. Du sud au nord peuvent se distinguer des zones particulières. Autour du Hvalfjörður, le paysage est essentiellement montagneux. Près de Borgarnes, le long de la vallée de la Hvítá, se trouvent beaucoup de jolis sites. Après une course libre laissant tout le temps aux touristes de les contempler, elles sont captées pour chauffer les villes alentour.