L’Or des Soviets PDF

Cet article est une ébauche concernant l’URSS. En l’absence de syndicats, l’idée d’une organisation représentative des ouvriers puis des paysans fait son chemin sous forme l’Or des Soviets PDF soviets.


Un « Américain bien tranquille », tel est John D. Littlepage, ingénieur spécialisé dans l’extraction de l’or en Alaska, jusqu’à ce jour de 1927 où un bolchevik haut placé, Alexandre Serebrovski, lui propose de venir en Russie soviétique « monter le Trust de l’or ».
Quelques mois plus tard, la famille Littlepage débarque à Moscou avec armes et bagages. Elle ne sait pas encore qu’elle va sillonner le territoire des Soviets, de la capitale jusqu’au fin fond de la Sibérie et du Kazakhstan, pendant quelque dix années – et quelles années !
John D. Littlepage assistera ainsi au triomphe politique de Staline, à la collectivisation des campagnes et à la dékoulakisation, à l’industrialisation et à la « lutte contre les saboteurs », aux déplacements de populations et à la sédentarisation forcée des nomades.

Son témoignage, écrit dans les années qui suivent son retour aux États-Unis, est celui d’un homme de terrain, appréhendant le réel par le prisme de sa profession. Ce point de vue, rare à l’époque – car rares furent les étrangers mêlés d’aussi près et sur un temps aussi long à la construction du réel soviétique -, fait de son livre un ouvrage exceptionnel.
Document rigoureux, L’or des soviets se lit aussi, et peut-être surtout, comme le roman d’une aventure moderne.

Voline affirme que l’idée de soviet est antérieure. Selon lui, elle émergea spontanément et fut adoptée par des ouvriers lors de réunions tenues dès le lendemain du Dimanche rouge, en janvier 1905, à Saint-Pétersbourg. Tout en se méfiant des intellectuels suspects de vouloir imposer leur hégémonie, les ouvriers ressentent le besoin d’être conseillés par des révolutionnaires expérimentés qui n’ont alors qu’un rôle consultatif à côté des délégués ouvriers. Le mot d’ordre défendu par les bolcheviks sous l’impulsion de Lénine est :  Tout le pouvoir aux soviets ! Voline affirmèrent alors que ce mot d’ordre est une reprise de l’anarchisme.

Oskar Anweiler, Les Soviets en Russie, Gallimard, 1997. Roger Boussinot, Les Mots de l’anarchie, Éditions Delalain, 1983. Lénine,  Tout le pouvoir aux soviets ! Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 1 novembre 2018 à 15:58.