La biodiversité, de l’océan à la cité PDF

Cet article est une ébauche concernant une la biodiversité, de l’océan à la cité PDF des îles Canaries. San Cristóbal de La Laguna est une ville universitaire, et 30 000 étudiants logent dans la ville.


Née dans l’océan ancestral il y a plus de 3,8 milliards d’années, quand les premières cellules se sont clonées par scissiparité, la vie s’est ensuite diversifiée avant d’exploser sur les continents. Bien plus qu’un simple inventaire d’espèces élaboré depuis plusieurs siècles, la biodiversité se définit comme l’ensemble des relations entre les êtres vivants et leur environnement : c’est la fraction vivante de la nature. Elle est actuellement très menacée par la croissance démographique et l’urbanisation, la destruction et la contamination des milieux naturels, la surexploitation des ressources, l’introduction anarchique d’espèces et le réchauffement climatique. Saurons-nous, au XXIe siècle, mettre fin à cette crise écologique sans précédent ?

L’Université de La Laguna est la plus ancienne université dans les îles Canaries. La cathédrale de la ville est le siège du diocèse de Tenerife. La ville fut fondée en 1496 par le conquistador Alonso Fernández de Lugo. Elle fut la première capitale de Tenerife et îles Canaries jusqu’en 1823. 1510 la ville devenait le centre politique et intellectuel de l’île et de toute la région. En 1818 la ville est devenue un évêché.

Il devrait être reconstruit dans les prochaines années. L’hôpital universitaire des Canaries est situé dans la ville, l’un des plus importants de l’archipel. Le centre historique de La Laguna est classé au patrimoine mondial de l’Humanité par l’Unesco, car le tracé de ses rues a servi de modèle à la construction de quelques grandes capitales d’Amérique latine. On y retrouve de nombreux édifices de style colonial, avec leurs balcons en bois et de magnifiques patios arborés qui occupent le centre du bâtiment.