La Poupée de bois (Collection Delphine) PDF

Voici des albums pour essayer de mettre des mots sur les maux ! Kimy est une la Poupée de bois (Collection Delphine) PDF du système immunitaire qui veille sur la santé d’Alyssa, prête à la défendre contre les bactéries.


Une histoire sur le fonctionnement du système immunitaire. Avec des questions et des jeux en fin d’ouvrage. Cadhérine est une protéine de type pathologique qui s’ennuie et cherche un ami. Elle tente alors de s’enfuir de sa cellule biologique mais Kimy, la petite protéine du système immunitaire, veille. Une histoire sur le déplacement des protéines. Ne lèche surtout pas ce livre ! La bactérie, Minnie se promène sur les gigantesques objets du quotidien.

Elle rencontre Rémi qui creuse des caries, Jacquie qui a élu domicile dans le nombril ou Denis qui s’accroche au tee-shirt sale. Une histoire pour découvrir les microorganismes qui peuplent l’univers de chacun et comprendre les indispensables leçons d’hygiène. Une double page finale présente le rôle de chaque microbe. Une histoire sur le dérèglement d’une cellule. Un gros pamplemousse a poussé dans la poitrine de maman.

Son petit garçon de 3 ans raconte l’histoire de la maladie, de son annonce à la guérison. Avec ses mots à lui, il partage ses peurs, ses doutes et ses incertitudes. La maman de Clotilde a un cancer du sein. Une parabole qui compare la vie d’un cerisier au combat d’une mère contre la maladie. Camille est hospitalisée pour soigner son cancer. Cela faisait pas mal de temps que je voulais écrire une histoire, avec des mots simples, sur le cancer chez l’enfant.

Sans enjoliver, ni noircir la maladie et ses longs traitements. Tout en restant optimiste, car les livres que j’avais pu lire jusqu’à présent avaient une fin qui ne me convenait pas. Et la bonne nouvelle: C’EST QUE MES DROITS D’AUTEUR SERONT INTEGRALEMENT REVERSES A L’ETOILE DE MARTIN. Cette association est vraiment très importante car elle participe, entre autres, activement au financement de la recherche sur les cancers pédiatriques ainsi qu’au bien-être quotidien des enfants hospitalisés. Je remercie vivement toute l’équipe de m’avoir accordé leur confiance pour ce texte. Suzanna, pas de coup de soleil, na !