La sexualité féminine PDF

L’étude de la sexualité féminine regroupe de nombreux domaines, aspects physiologiques, psychologiques, sociaux, culturels, politiques et religieux. Ces dimensions de la sexualité féminine ont été pensées et rédigées selon des principes d’ordre éthique, moral ou théologique, qui doivent naturellement être pris en compte. Toutes les cultures ont présenté explicitement ou implicitement leurs points de vue la sexualité féminine PDF la sexualité féminine, et ont parfois édicté des règles légales concernant le comportement sexuel des femmes. Dans nombre de cultures, des personnes considèrent qu’une femme doit être fidèle et le fait qu’une femme veuille séduire les hommes peut engendrer de la médisance, voire dans certains pays, des sanctions plus fortes.


Peut-on encore qualifier la sexualité féminine de « continent noir » alors que cette thématique a tellement été explorée après Freud ? C’est la théorie du monisme phallique qui a été la pierre angulaire de l’approche freudienne de la sexualité féminine, l’envie du pénis étant considérée comme un organisateur psychique pour les deux sexes. Et c’est sur cet ancrage conceptuel centralisateur que les théories de Freud autour de la sexualité féminine ont été particulièrement discutées par ses héritiers. Pourtant, il a lui-même décrit d’autres versants du développement psychosexuel féminin. Et si chacune de ses propositions sur le féminin a pu être discutée, son analyse reste incontournable et elle demande à être réexaminée au regard tant de la clinique analytique que de l’évolution des mœurs et du statut de la femme dans notre société. Dans cet ouvrage, plusieurs auteurs montrent combien le lien primaire à la mère apparaît comme central pour l’organisation psycho-sexuelle de la fille – il signe de son empreinte le complexe d’Oedipe de la petite fille, puis marque, chez la femme qu’elle devient, le choix d’objet érotique et le lien à l’homme, et enfin oriente le destin que prend son désir d’enfant. Ce lien précoce, à partir de l’importance qu’il revêt dans la cure, est au centre des réflexions, notamment autour de la prévalence de la dépression dans la population féminine et également à propos d’une question clinique très actuelle : existe-t-il des formes d’angoisses spécifiquement féminines si la femme n’est pas en proie à l’angoisse de castration ? A la suite de quoi, toujours dans le fil de ce lien primaire, de nouvelles hypothèses apparaissent chez plusieurs des auteurs sur les effets de la perte dans la psyché féminine.

Dans les pays occidentaux, depuis environ les années 1970, la liberté de la femme est reconnue. En pratique, il est largement admis qu’une femme refasse sa vie avec un autre homme à la suite d’une rupture. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Appareil reproducteur interne de la femme.

Au niveau physiologique ce sont des hormones, les œstrogènes et les androgènes, qui développent la libido féminine. Les œstrogènes, hormones principalement produites par les ovaires, ont un rôle capital dans la libido de la femme et plus globalement dans sa vie sexuelle. Les œstrogènes agissent sur des neurotransmetteurs dans le cerveau pour créer le désir sexuel. Si les œstrogènes ont une place prépondérante dans la sexualité féminine, ils ne sont pas les seuls nécessaires à la libido féminine. Cette testostérone produite est nécessaire au désir sexuel mais diminue avec l’âge.

La Sexualité féminine PDF

The following error occurred: You have used invalid syntax. Please contact la Sexualité féminine PDF webmaster with any queries. Please forward this error screen to s018.

(suite…)