Le droit administratif: « Que sais-je ? » n° 1152 PDF

La réalité d’un territoire naturel du Le droit administratif: « Que sais-je ? » n° 1152 PDF Sud-Ouest français enserré dans des limites physiques claires entre Atlantique, Garonne et Pyrénées. Paysage de Gascogne, laissant apparaître la chaîne des Pyrénées en arrière-plan. Chevelu des rivières du Gers, avec noms et communes de source et de confluence. La Gascogne n’est pas une région administrative mais une aire naturelle, culturelle et linguistique.


Nous sommes aujourd’hui accoutumés à voir l’État soumis au contrôle juridictionnel, au point que nous oublions que l’existence même d’un droit administratif relève, en quelque sorte, du miracle. En effet, n’est-il pas étonnant que l’État accepte de se considérer comme lié par le droit ? L’histoire nous apprend que la conquête de l’État par le droit est relativement récente et n’est pas encore universellement achevée.
Cet ouvrage se propose de clarifier la réalité du droit administratif, c’est-à-dire l’ensemble des règles définissant les droits et obligations de l’administration. Il permet par là même de se familiariser avec un droit qui n’est pas, et ne peut être, un droit comme les autres, étant par nature plus proche de la sphère politique que juridique.

Le Val d’Aran, bien qu’appartenant à l’Espagne, fait partie linguistiquement de la Gascogne, elle-même partie de l’Occitanie dont le gascon est un dialecte. La Gascogne s’ouvre à l’ouest sur le golfe de Gascogne. L’Adour, second fleuve par son bassin, forme à l’extrême sud-ouest la limite avec le Pays basque, où elle se jette dans le golfe de Gascogne. Les limites de la Gascogne au cours de l’histoire. Avec ces différentes dominations, la Gascogne a émergé comme un État indépendant pendant un temps et, à ce jour, la Gascogne a gardé la réputation d’être habitée par un peuple têtu et indépendant.

Malgré ces évolutions, une identité gasconne culturelle et linguistique a subsisté à travers tout l’Ancien Régime jusqu’à nos jours. La Dame de Brassempouy, l’une des plus anciennes représentations du visage humain. Fragment de mandibule de Pliopithecus antiquus, Sansan. Articles détaillés : Aquitaine protohistorique et Aquitains. Lorsque les Romains conquirent la Gaule narbonnaise, ils se heurtèrent, au-delà de Toulouse à un peuple nouveau pour eux. Ce n’étaient ni des Ligures, ni des Celtes.

Les anthropologues et les linguistes reconnaissent désormais à ces peuples, distincts des Gaulois, le caractère de populations proto-basques, ayant des affinités ethnique et linguistique avec les Vascons. D’abord spectateurs de la conquête de la Gaule par les Romains, les Aquitains en devinrent les acteurs en 56 av. Guerre des Gaules, troisième année de campagne de Jules César en 56 av. Huitième année de campagne en 51 av. Les victoires de César n’empêchent pas les Aquitains de reconstituer leur unité et leurs forces auxquelles s’oppose encore Agrippa envoyé par Octave en 38 av.