Les missions du Minnesota – Catholicisme et colonisation dans l’Ouest américain, 1830-1860 PDF

Carte des États-Unis avec l’Illinois en rouge. En français :  Le pays de Lincoln ,  L’État des plaines ,  L’État du maïs . Son les missions du Minnesota – Catholicisme et colonisation dans l’Ouest américain, 1830-1860 PDF vient de la tribu amérindienne des Illinois qui y vivait. Le nom de l’État vient de l’algonquin  guerriers, hommes courageux .


Alors que la haute vallée du Mississippi se transforme en une colonie de peuplement, l’Église catholique tente d’imposer et de structurer autour d’elle cette société nouvelle. Après l’organisation de missions, elle s’attache à construire un diocèse, adossé à l’organisation territoriale proposée par les États-Unis. Cette Église présente la particularité d’être en grande majorité française, issue du vaste mouvement missionnaire qui saisit alors l’Europe.

L’orthographe française du nom est due aux colons français. Monk’s Mound, témoignage de la culture des bâtisseurs de tumulus, Illinois, États-Unis. Cahokia fut le centre urbain de la culture du Mississippi et se trouvait sur le site actuel de Collinsville. Occupé par les Illinois que rencontrent les explorateurs français Jolliet et Marquette en 1673, ce  pays  est dépeint comme une terre d’abondance. Pendant plusieurs décennies, la présence française s’y limite à l’activité des coureurs de bois d’origine franco-canadienne, qui s’installent parmi les Amérindiens, et à celle des missionnaires. Ils installent des forts, dont Fort Crèvecœur.

Entre 1717 et 1720, au moment où la Compagnie d’Occident lance son mouvement de colonisation, le Pays des Illinois est officiellement rattaché à la Louisiane. L’espoir de trouver des mines d’or et d’argent contribue à l’engouement pour cette région. Après la guerre d’indépendance des États-Unis, les États-Unis se tournent vers l’Ouest. Dans la région, le gouvernement choisit Chicago, en raison de sa position sur le lac Michigan, pour y établir une présence permanente.