Les nouvelles hypothèses sur les origines du christianisme : Enquête sur les recherches récentes PDF

La Bible est un ensemble de textes considérés comme sacrés chez les juifs et les chrétiens. Les différents groupes religieux peuvent inclure différents livres dans leurs canons, dans un ordre différent. Les textes des livres eux-mêmes ne sont pas toujours identiques d’les nouvelles hypothèses sur les origines du christianisme : Enquête sur les recherches récentes PDF groupe religieux à l’autre.


Jamais la recherche sur les origines du christianisme n’a été aussi intense que ces dernières décennies. Elle a mobilisé plus de chercheurs qu’elle ne l’avait jamais fait. Autrefois concentrée en Europe, elle s’est fortement diversifiée. Les Etats-Unis y jouent désormais un rôle majeur et elle a aussi gagné Israël, terre de naissance du christianisme. La découverte de documents enfouis depuis des siècles et la réinterprétation de documents bien connus grâce aux progrès des sciences sociales et de l’archéologie ont changé la donne. A côté de l’histoire des origines chrétiennes enseignée par les Églises et des scénarios proposés par les anciens historiens, il existe maintenant toute une gamme d’hypothèses nouvelles ou renouvelées. Jacques Giri est parti à la découverte de ces terres peu connues du grand public et nous fait partager les résultats de son enquête. Comment les chercheurs perçoivent-ils aujourd’hui la société dans laquelle est né le christianisme ? Que pensent-ils de Jésus et des premières communautés de disciples ? Comment celles-ci ont-elles évolué ?
Les résultats de ces recherches sont loin de dissiper toutes les brumes qui entourent la naissance du christianisme. Mais ils suscitent de nombreuses interrogations qu’il n’est plus possible d’ignorer.
Loin du Da Vinci code et des interprétations fantaisistes livrées au public ces dernières années, le présent ouvrage réussit le tour de force de présenter quelques hypothèses plausibles sur ce qui a pu se passer à la naissance des premières communautés chrétiennes.

Slaves  Cyrille et Méthode pour traduire la Bible en vieux-slave. Nouveau Testament commun à la plupart des Églises chrétiennes et regroupant les écrits relatifs à Jésus-Christ et à ses disciples. Liste des livres de la Bible. Le corpus biblique réunit plusieurs livres d’origines diverses, d’où le pluriel originel du mot  Bible . Dès le début de sa formation, il existe plusieurs collections canoniques concurrentes de la Bible, chacune étant défendue par une communauté religieuse différente. Ancien Testament pour la distinguer de leur propre collection : le Nouveau Testament. Cette traduction devait être reçue comme ayant autant de valeur que l’œuvre originale, malgré certaines critiques.

Cette version fut conservée à la bibliothèque d’Alexandrie avec les  Lois  : elle ne relève pas alors de la religion, mais du code coutumier du peuple juif. Les autres livres de la Bible hébraïque ont été traduits en grec au fil des siècles suivants. Certains livres ou passages ont été écrits directement en grec. Après avoir été la version la plus répandue dans le monde juif hellénistique, la Septante devient l’Ancien Testament des chrétiens. Dans le monde chrétien d’occident, en revanche, la Septante continue d’être la référence et connaît plusieurs traductions en latin. Dans l’église d’Orient pour laquelle la langue sacerdotale est le grec, la Septante est restée le texte de référence pour les traductions. Article détaillé : Canons des Églises chrétiennes.

Les Livres deutérocanoniques sont des textes écrits avant l’ère chrétienne qui ont été incorporés dans le canon de la Septante. Certains des livres de la Septante n’ont pas été admis comme deutérocanoniques. Ils forment avec d’autres de la même époque ce que l’on nomme aujourd’hui les  écrits intertestamentaires . L’Épître de Barnabé fut elle aussi présente un temps dans le Nouveau Testament, avant d’être retirée par décision conciliaire.