Mémoires d’un fou: Flaubert avant Flaubert, et déjà Flaubert PDF

Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-mémoires d’un fou: Flaubert avant Flaubert, et déjà Flaubert PDF. Flaubert commence le roman en 1851 et y travaille pendant cinq ans, jusqu’en 1856. Revue de Paris sous la forme de feuilleton jusqu’au 15 décembre suivant.


Flaubert avant Flaubert, et déjà Flaubert.

Flaubert dans ses vingt ans : pour cela qu’on lui souhaite lecteurs d’aujourd’hui cet âge. Révolte, initiation, furie dans la langue.

Flaubert n’a pas encore fait la révolution qui le mènera à sa propre oeuvre. On sait qu’il faudra cette longue lecture de la premire Tentation de Saint-Antoine à Bouilhet et du Camp, puis le départ en Orient, et là-bas, en Égypte, l’idée de la Bovary.

Ici, ce sont des écrits qu’on nomme, trop facilement, de jeunesse. Mais Flaubert jeune, est-ce que ce n’est pas déjà tout Flaubert? Une passion radicale de l’écriture, la notion de style, le refus artiste du monde. Et la vie a pris sa dîme: les études de droit vite interrompues, c’est le décès de sa soeur Caroline, les crises d’épilepsie, la volonté à tout prix d’imposer une oeuvre.

De Mémoires d’un fou à Novembre, c’est le même dispositif, la même tentative. Elle est nourrie de Hugo, de Byron. Mais sans Byron, est-ce qu’il y aurait la folie propre à madame Bovary, et ce qui la pousse et à la transgression (vis-à-vis de laquelle son amant adultérin, qui n’est pas romantique, fait bien pâle) et sa fin.

Cette gestation qui se prépare, par et dans la langue qu’il lui faudra brisée, nous qui savons notre Flaubert, bien sûr c’est cela qu’on lit. Mais est-ce qu’il n’y a pas à lire aussi ces textes pour eux-mêmes, chemin vers l’oeuvre, l’écriture saisie à bras, sachant que c’est dans cette danse de l’excès, et soi-même poussé à limite, que se fera l’invention? La figure du fou alors est bien moins légère qu’il n’y paraît: folie en soi qu’il s’agit d’abord d’atteindre.

Et nous les aimons, ces phrases de Flaubert avant l’étreinte. Vous savez, la phrase de Proust: Comme nous les aimons, ces lourds matériaux que la phrase de Flaubert soulève et laisse retomber avec le bruit intermittent d’un excavateur.

Une seule adresse pour prolonger : le site Flaubert de l’université de Rouen, fondé par Yvan Leclerc, voyage complet.

FB

Le roman connaîtra un important succès en librairie. Au début, Flaubert ne voulait pas qu’on illustrât son roman avec un portrait de femme, pour laisser libre cours à l’imagination du lecteur. Nous étions à l’étude, quand le Proviseur entra, suivi d’un nouveau habillé en bourgeois et d’un garçon de classe qui portait un grand pupitre. Emma Rouault, fille d’un riche fermier, a été élevée dans un couvent. Elle rêve d’une vie mondaine comme les princesses des romans à l’eau de rose dans lesquels elle se réfugie pour rompre l’ennui.

Elle devient l’épouse de Charles Bovary, qui, malgré de laborieuses études de médecine, n’est qu’un simple officier de santé. Emma est déçue de cette vie monotone. Lorsque Emma attend un enfant, son mari décide de quitter la ville de Tostes et de s’installer à Yonville. Emma est déçue par la naissance de la petite Berthe, puisqu’elle aurait préféré mettre au monde un garçon. Elle s’enlise dans l’ennui et perd tout espoir d’une vie meilleure.

Elle n’éprouve plus aucun amour pour Charles, qui pourtant ne lui veut que du bien. Elle ne parvient pas non plus à apprécier sa fille, qu’elle trouve laide et qu’elle confie à Mme Rollet. Elle laisse libre cours à ses dépenses luxueuses chez son marchand d’étoffes, M. Emma a accumulé une dette envers M. Les amants d’Emma ont refusé de lui prêter de l’argent. Berthe est confiée à une tante, pauvre, qui l’envoie travailler dans une filature de coton pour subsister financièrement. Emma et Charles Bovary à l’heure du repas.

Illustration d’Alfred de Richemont pour une réédition du roman en 1905. Emma Bovary : personnage principal du roman et femme de Charles Bovary. Flaubert s’est probablement inspiré du suicide à Ry de Delphine Delamare, fille d’un riche propriétaire terrien. Charles Bovary : mari d’Emma et officier de santé.