Mandriva Linux 2006 : Administration du système PDF

Cet article recense par ordre mandriva Linux 2006 : Administration du système PDF un certain nombre de distributions Linux. Certaines distributions sortent plus particulièrement du lot par leur ancienneté, leur rôle historique ou leur succès. Debian  distribution non commerciale régie par le contrat social Debian.


Cet ouvrage est destiné à tout technicien ou administrateur système appelé à mettre en place des serveurs et des stations de travail Linux. Fondé sur la distribution Mandriva Linux 2006, il permet d’acquérir les connaissances fondamentales à l’administration de ce système d’exploitation et de découvrir ses particularités pour assurer son bon fonctionnement dans le temps. De l’installation de la distribution à la sauvegarde des données, le lecteur découvrira également la gestion des utilisateurs, des disques et des périphériques, la mise en place de services, la surveillance du système, la planification des travaux et les particularités du noyau 2.6 fourni avec Mandriva Linux 2006. Un accent particulier est mis tout au long de cet ouvrage sur l’optimisation du système et la gestion de la sécurité. Toutes les commandes sont présentées de façon approfondie et sont illustrées de nombreux exemples.

Elle se distingue par le très grand nombre d’architectures soutenues et, de ce fait, par son cycle de développement relativement long, entraînant la stabilité des versions. Gentoo  distribution qui se différencie par sa gestion des paquetages à la manière des ports BSD. Ce mode de gestion des paquetages compile le code-source directement sur la machine de l’utilisateur. Face aux communautés de développeurs-utilisateurs émergent des communautés de simples utilisateurs, très actifs et prompts à s’entraider. SUSE  version libre et communautaire de SUSE Linux Enterprise. Fedora  version communautaire de Red Hat.

Les distributions Linux sont très nombreuses, d’autant plus qu’il est facile à partir d’une distribution d’en créer une nouvelle. Des variantes ou adaptations sont aussi créées indépendamment de la distribution d’origine sur laquelle elles sont basées : certaines devenant des distributions à part entière évoluant séparément, d’autres continuant à maintenir un lien plus ou moins étroit avec la distribution dont elles sont issues. Arch Linux qui intègre le gestionnaire de frs, ainsi que de machines virtuelles, exploitées sous UCS. UCS est également compatible avec les fonctions fournies par Microsoft Active Directory pour l’adminenêtre Openbox.

ASPLinux  distribution Linux dérivée de Red Hat compatible avec la langue Russe et d’autres langues Cyrillique. Ubuntu, distribution elle-même basée sur Debian. Baltix est conçue pour un usage par des néophytes. BLAG  une des distributions recommandées par le projet GNU et Richard Stallman.