Papillons d’Amazonie PDF

Le ballon captif au-dessus papillons d’Amazonie PDF parc. Terra Botanica est un parc à thème situé à Angers, dans le quartier des Hauts de Saint-Aubin, en Maine-et-Loire. Terra Botanica a pour vocation la mise en avant du territoire angevin et du savoir-faire de l’Anjou au travers de la botanique et de l’horticulture, reconnu mondialement à Angers. Le parc vise également à informer et éduquer les jeunes générations aux respects et aux fondements du monde végétal et de la biodiversité.


Cependant, après cinq saisons, la fréquentation décevante et les finances amènent à un repositionnement du parc dans ses attractions et sa communication. Le parc est situé dans le département de Maine-et-Loire à l’emplacement du golf des Capucins et sur une partie de l’ancien aérodrome d’Angers-Avrillé. Il fait partie du projet d’urbanisme des Hauts de Saint-Aubin au nord d’Angers. Par voies routières, Terra Botanica est à 2h30 de Paris, 1h00 de Nantes, 1h40 de Rennes, 1h00 du Mans et 1h20 de Tours.

Le parc s’étend sur une superficie de 40 hectares sur la commune d’Angers incluant les parkings, les voies d’accès et les lieux de maintenance. 10 000 m2 de bâtiments et de serres. Le Conseil général de Maine-et-Loire souhaite alors se doter d’une locomotive touristique. Ardoisières de Trélazé étaient également sur les rangs. Elle rend sa copie en juillet 2000 et propose de créer un parc d’attractions : La Rivière enchantée, le grand splash ou le roller coaster sont là pour le rappeler. Un nouveau projet voit le jour en 2004, sous la houlette de Jean-Pierre Chavassieux, conseiller général, et de Christophe Béchu, fraîchement élu président du Conseil général.

Le parc ludique et pédagogique a remplacé le parc d’attractions. En décembre 2004, la création d’un parc du végétal est officiellement décidée. Le 22 février 2006, à l’occasion du 21e salon du végétal, Christophe Béchu, président du Conseil général, dévoile le nom officiel du parc : Terra Botanica. Cette dénomination a été choisie pour son invitation à la découverte et une évocation des sciences.

Le chantiers commencent en février 2008. Quatre mois après le démarrage du chantier, les travaux de voiries et de construction des bâtiments et serres débutent. En décembre 2008, les premiers végétaux sont plantés sur le site tandis que les attractions prennent forme. Le 16 décembre 2008, Charles Berling et Stéphane Freiss entrent en studio pour tourner le film Les Grandes explorations.

Il ouvre officiellement au public le 10 avril 2010. Jusqu’en octobre 2014 la SAEML « Terra Botanica » assure le gestion du Parc. Selon ses dires, celui-ci perd de l’argent. Cette polémique pourrait trouver sa source dans la course à la mairie d’Angers. Début septembre 2014, Ouest-France révèle une fréquentation 2014 autour de 130 000 entrées payantes, loin du point des objectifs attendus à 280 000. Le parc frôle alors le dépôt de bilan, 4 ans après son lancement. Au premier janvier 2015, Denis Griffon prend les commandes du parc avec un plan de relance et une nouvelle stratégie.

Terra Botanica en recentrant le positionnement vers l’enfant de 3 à 12 ans. La construction de plusieurs nouvelles attractions destinées aux enfants est prévu pour la réouverture en avril 2015. En février, les annonces de nouveautés concernaient un carrousel pour les enfants jusqu’à 6 ans et une structure de toboggan pour les 7 ans et plus. Terra Botanica propose de découvrir des végétaux du monde entier au travers de différentes ambiances et attractions. Le cœur regroupe plusieurs services tels billetterie, boutique souvenir en rapport avec le végétal, points de restauration et un centre d’affaire.